Porter un masque : un acte citoyen

La pollution rend les enfants stupides (La pollution réduit le QI), la pollution a un coût social stratosphérique (Entre 1 et 2 Mrds € par an), et la pollution tue, beaucoup. Tout les médias ont soulignés les désastres de la pollution atmosphérique, mais peu de personnes semblent prendre conscience de l’ampleur de ce problème.
Tous nous avons en tête les images de Paris pollué, de Pékin sous l’airpocalypse, du smog Londonien, et à chaque pic de pollution le même débat du droit à un air respirable resurgit.

Aujourd’hui, Pekin est la ville la plus polluée du monde. En tout cas c’est l’image que l’on s’en fait, car tout le monde y porte un masque, même les marathoniens. Ce n’est pourtant pas la pire!

Porter un masque pour le marathon de pékin, ça craint

La pire c’est Ahvaz, en Iran, mais, faute d’image choc de marathoniens ou d’enfants avec un masque pour aller à l’école, le mal reste peu visible.

Notre proposition est simple : Porter un masque favorise la prise de conscience.

Oui, les gens vous remarquent dans la rue, est c’est une très bonne chose:

  • Deux personnes qui portent un masque,  c’est deux illuminés,
  • Vingt personnes qui portent un masque, c’est un flash mob,
  • 2 millions de personnes qui portent un masque, c’est la plus grande manifestation de France!

Alors portons des masques, au quotidien, pendant avant ou après un pic de pollution, pour se protéger du pollen, des particules, de l’ozone, et des odeurs du voisin, parce que c’est le seul moyen de se protéger (partiellement), et surtout un excellent moyen de favoriser la prise de conscience citoyenne!

 

No Responses

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *