Porter une barbe et mourir!!! (enfin, presque…)

zoom_1283961211

On ne va pas vous ré-expliquer que l’air est pollué, que la pollution atmosphérique est une menace insidieuse est quasi invisible, tout cela car on vous apporte une solution efficace qu’est le port du bon masque, et que si tout le monde s’y met, on pourra favoriser la prise de conscience.

Peut-être certains lecteurs sont plongeurs, et savent à quel point les infiltrations d’eau dans le masque sont agaçantes. Ces infiltrations sont souvent dues à des cheveux pris dans le masque, et qui permettent un micro passage pour l’eau. Les porteurs de moustaches connaissent la même situation, et sont souvent contraints ou bien de resserer leur masque (et avoir de vilaines marques à la sortie de l’eau), ou bien de raser la partie haute de leur moustache. Le look année 20 est garanti, et l’entretien largement complexifié car il le moindre poil à la mauvaise longueur c’est autant de passage garanti pour l’eau!

De la même façon, pour les masques anti-pollution, il est primordial d’avoir une étanchéité parfaite, faute de quoi l’efficacité du masque est largement remise en question. L’objectif est donc que la partie extérieure du masque soit en contact direct avec la peau.
Étudions les différents cas de figure:

  • Petite moustache année 20 : pas de problème la moustache elle même sera intégralement couverte par le masque, et l’air inspiré sera filtré. C’est bon pour le poil qui du coup sera moins exposé aux polluants atmosphériques. La moustache (et les poumons) est donc à l’abri!
  • Moustache façon Dali : Problème! Si les boucles de la moustache dépassent du masque, alors l’étanchéité n’est plus assurée, Moustache, Poils et Poumons sont exposés!
  • Moustache à la José (Bové) : ce quasi bouc n’est pas problématique car il est intégralement recouvert par le masque, cependant, il est important de bien entretenir son style, et bien raser tout poil qui dépasserait.
  • Bouc (aka Cadenas) : comme la Moustache à la José, pas de problème, mais point d’attention au niveau du dessous du menton, il faut être spécialement vigilant et ne pas avoir un bouc trop grand qui ne puisse être couvert par le masque
  • Barbe intégrale de Hipster : Nous avons testé les capacités de filtrations des barbes, les poils retiennent bien la mousse de bière, les miettes de bretzels, les reste de ce superbe burger de SoPi (South Pigalle, oui oui); mais quand il faut retenir les MP10 et autres pollens, l’espacement entre les poils est trop important. Notons qu’aucun test n’a été réalisé avec des barbes couvertes de mousse de bière, le résultat est vraisemblablement identique. Dans ce cas particulier il existe une solution à l’esthétique douteuse : la création d’une no go zone du poil où le masque viendra se coller à la peau pour assurer l’étanchéité.

En bref, on a essayé de faire une petite fiche mémo (on en a oublié un volontairement, dites nous dans les commentaires si c’est une coupe à risque) :

Moustache

 

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *