La pollution à Lyon

Pollution à Lyon

Fourvière sous la pollution

 Quelle pollution à Lyon ?

La capitale des Gaules est idéalement située au cœur d’une région historiquement industrielle, et au pied de vallées aussi industrielle. Peu ventée (ou sur-ventée) car loin de la mer, Lyon est installée dans une cuvette où se déverse l’air des vallées environnantes. Lyon est une ville à l’atmosphère régulièrement polluée, et entre dans le triste top 3 des villes les plus polluées de France. La pollution à Lyon est très problématique, largement médiatisée, et aujourd’hui ce problème n’est pas encore réglé.

En fonction des saisons, la pollution à Lyon est due :

  • En hiver par des micro particules (chauffage au bois et industrie des vallées environnantes)
  • Au printemps par une forte concentration en pollen d’Ambroisie (un pollen particulièrement allergisant)
  • En été par des polluants chimiques, en particulier l’Ozone
  • L’automne est la saison la moins polluée pour Lyon, grâce à la pluviométrie de cette saison

La majorité des agences qui mesurent la composition de l’air lyonnais s’intéressent aussi à l’ensemble de la vallée du Rhône, comme par exemple AirPaca. En étudiant les différentes cartes et analyses on constate que Valence et Lyon sont les deux principales agglomérations concernées par des épisodes de pollution. En fait la vallée du Rhône étant historiquement un des principaux axes de circulation, son atmosphère fait les frais de son fort développement, à ce titre c’est une des régions régulièrement confrontée à des alertes de pollution, et des dépassement de seuil.

Par exemple cette carte montre les concentrations en MP10 lors d’un épisode de pollution à l’hiver 2015. Les vallées se distinguent très clairement car les micros particules y « tombent » en raison de leur densité.

Pollution à Lyon - PACA

Pollution MP10 en PACA

 Comment se protéger contre la pollution à Lyon?

Comme nous l’avons vu, la pollution à Lyon est multiple:

  • Pollution chimique (ozone, dioxide de souffre…) pendant les périodes de fortes chaleur,
  • Pollution aux particules (Pollens d’Ambroisie, Micro Particules) au printemps et pendant les périodes hivernales de calme atmosphérique,

Il est donc nécessaire de choisir un masque multi polluant, plus réutilisable, qui dispose de deux caractéristiques majeures : une couche de charbon actif et bien sur un filtre fin. La présence d’une ou plusieurs valves facilitera la respiration. Vous trouverez notre comparatif de masques réutilisables ici.

One Response

  1. charlotte 69 7 juillet 2015

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *