Les dangers du plastique sur la santé et l’environnement – Des alternatives ?

Les dangers du plastique : Comment s’en passer ?

De nos jours, le plastique est partout. Dans la maison, à l’extérieur ou sur notre lieu de travail, les matières plastiques sont omniprésentes et dangereuses. Elles constituent un risque important pour la nature, l’environnement ainsi-que pour de nombreuses espèces animales. Elles sont également une importante menace sur toute la planète. Il existe pourtant des solutions pour les réduire ou s’en passer à tous les niveaux.

dangers du plastique environnement

Les plastiques, un danger permanent pour la santé des humains

A chaque instant, notre organisme est contaminé par des plastiques qui sont  utilisés dans la fabrication d’objets que nous utilisons dans notre quotidien.  

Le risque des matières plastiques sur notre organisme est parfaitement documenté par de nombreuses études scientifiques qui dévoilent leurs effets négatifs sur le corps humain.

 

Des effets néfastes sur notre l’organisme

Le plastique nous expose progressivement à un risque supplémentaire pour certaines pathologies. C’est le cas notamment de la maladie d’Alzheimer ou de certains types de cancers. Il augmente aussi le stockage des graisses dans notre corps et attaque le système hormonal en réduisant le taux d’hormones sexuelles et la qualité du sperme chez les hommes. En outre, le plastique génère une augmentation de la résistance à l’insuline et nous expose quel que soit le sexe au diabète de type 2.

Il y a un risque alimentaire important pour utiliser des objets en plastique au contact des aliments. Lors de notre alimentation, on le trouve dans les contenants des aliments tels que les pots de yaourt, les conserves ou canettes de boissons. En entrant en contact avec certains aliments et en particulier ceux qui sont riches en graisses, les plastiques peuvent se transformer en agents contaminants. Le risque principal est le transfert privilégié de résidus provenant de ceux-ci vers les aliments puis dans notre organisme.

pollution de l'eau santé

Vigilance contre l’exposition des enfants aux plastiques.

Le plastique est également très utilisé pour les couverts, les bouteilles, les poêles de cuisson ou les biberons qui sont destinés aux enfants.

Pour les enfants, l’importance du cadre de vie et des aliments est évidente. Avec l’épigénétique, l’impact sur le capital génétique de base et l’évolution des gènes tout le long de notre vie, l’exposition au plastique de manière précoce est une véritable bombe à retardement.

Il suffit simplement de penser à la composition de certains jouets, des biberons ou contenants en plastique avec des aliments chauds et dont certains sont fabriqués dans des pays aux normes moins strictes que les pays européens. Ces produits constituent des risques importants.

 

Autre facteur de risque au quotidien : notre poste de travail

Face au risque du plastique, il faut également tenir compte de nos habitudes et notre environnement de travail. Ces risques peuvent également se présenter par voies cutanées ou respiratoires lors de l’inhalation des poussières de plastique. Il a été établi que les femmes qui travaillent dans les industries de fabrication avec de la matière plastique sont particulièrement exposées au cancer du sein.

Le secteur d’activité a évidemment un impact car les personnes qui travaillent en usine à la fabrication avec des produits plastiques ou à base de ce type de matériaux sont particulièrement exposés.

Ceux qui travaillent dans l’industrie de la plasturgie font face en permanence aux risques chimiques. Même si les réglementations et la prévention sur le lieu de travail ont fortement évoluées, le danger reste toujours présent.

Néanmoins, les autres travailleurs ne sont pas épargnés avec la composition des mobiliers et accessoires ou des petits gestes quotidiens comme le café bien chaud pris dans un gobelet en plastique avec les collègues de travail.

 

Également un risque majeur pour notre l’environnement naturel sur toute la planète

Notre façon de consommer et notre attitude ont également une influence directe sur l’état de la planète. La production est en moyenne de 300 millions de tonnes de plastique par an. Les sacs et déchets plastiques ou les résidus de fabrication sont déversés en grand nombre dans la nature.

Cette pollution agit directement sur la qualité de l’air, de l’eau et de la terre.

Sur terre, les sacs plastiques de grosse épaisseur engendrent des tapis filtrants qui s’accumulent dans les égouts et provoquent des inondations lors de fortes chutes de pluie.

 

Un exemple : les ravages du plastique sur la mer

On ne compte plus les objets ou microparticules de plastique qui jonchent nos plages ou se déposent sur les fonds marins en attaquant la faune et la flore marine.  

Ainsi chaque heure, ce sont près de 40000 tonnes de déchets qui sont déversés dans la mer et les océans… sur les 4 milliards de déchets produits annuellement à l’échelon de la planète. La plupart de ces déchets plastiques finissent dans l’eau.

En 1997, un « 7ème continent » composé essentiellement de déchets plastiques flottants a été découvert lors d’une expédition. Il couvre une superficie de près de six fois la France.

De plus, certains pays comme les Philippines ont fermés des îles ou stations balnéaires et plages au tourisme de masse.

En 2050, la masse de plastiques dans l’océan pourrait dépasser celle des poissons d’après un rapport d’une association caritative britannique.

dangers du plastique santé et environnement

Des conséquences directes des déchets plastiques sur toute la chaîne alimentaire

Les déchets plastiques qui atterrissent  dans la mer causent la mort de millions de poissons et d’espèces aquatiques.

  • Certains oiseaux ou poissons sont pris au piège, car ils s’enchevêtrent dans les déchets provoquant noyade, asphyxie ou blocage et empêchant l’animal de se nourrir.
  • Le déplacement de certaines espèces marines tels que des mollusques ou des algues perturbe les écosystèmes locaux car celles-ci adhèrent aux déchets qui dérivent avec les courants, ce qui les entraîne parfois à plusieurs milliers de kilomètres de leur point d’origine.
  • Le danger est aussi l’asphyxie des fonds marins car 7 déchets sur 10 coulent et forment progressivement un tapis qui provoque une dégradation des fonds marins. Cette accumulation détruit les formes de vie sous-marines avec des impacts sévères sur les écosystèmes.

Ces déchets ne sont pas uniquement dangereux pour les espèces marines, la faune et la flore mais aussi pour les êtres humains car les particules toxiques de plastique peuvent être consommées à tous les niveaux de la chaîne alimentaire et donc se retrouver dans notre assiette.

dangers du plastique animaux humains

Les solutions face aux dangers du plastique  

Dans notre environnement et pour notre santé, il existe des solutions pour réduire l’impact plastique dans la nature, notre quotidien et notre domicile. Nous pouvons nous organiser pour faire les bons choix de matériaux de substitution et éliminer au maximum la pollution plastique de notre vie en écartant les risques avec de meilleurs choix et comportements.

 

Lors de vos achats il faut si possible :  

  • écarter de votre alimentation les produits transformés et choisir les plus naturels possibles avec un emballage d’origine minimaliste ou en verre, réutilisable pour la conservation à domicile
  • utiliser des sacs personnels en tissu pour des courses et faire le marché afin de réduire les sacs et emballages plastiques au maximum.
  • acheter en vrac et venir avec ses boîtes en verre ou ses bocaux. Idem chez le traiteur pour les plats préparés chauds.
  • pour l’achat des jouets des enfants, privilégier les jouets en bois par exemple  

 

Les bonnes pratiques à domicile pour éviter au maximum le plastique :

  • remplacer boîtes ou récipients pour la conservation ou la cuisine par des bocaux en verre. Éviter de mettre des aliments chauds dans les boites en plastiques. Ne jamais mettre des boîtes ou films plastiques dans le four micro-ondes si vous en avez encore.
  • opter pour des spatules et cuillères en bois, des ustensiles en inox.
  • éviter l’eau en bouteille et utiliser une carafe en verre.Ne pas laisser une bouteille d’eau en plastique directement au soleil dans la voiture  ou devant une fenêtre exposée à la chaleur.
  • éliminer les casseroles et poêles en matériaux type téflon et privilégier la fonte ou la céramique. C’est plus cher mais bien mieux pour la santé

Au travail ou en extérieur, quelques bons réflexes :  

  • remplacer les bouteilles en plastique contre une gourde en verre ou un thermos.  
  • pas de couverts en plastique et assiettes en carton pour le pique-nique. En voyage, certains pays n’ont pas les mêmes normes de protection pour les plastiques, donc soyez d’autant plus vigilants et emportez des couverts en inox. Ne pas évacuer vos sacs ou déchets plastiques en pleine nature.
  • réduire les accessoires en plastique sur le bureau ou dans les véhicules.

dangers plastique pollution organisme

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *